Fatima-Al-Baydani-Alzawiya-600x900

Prendre place : enfances, adolescences et transformations urbaines en Méditerranée 2023-2024

Programme transversal 2023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le projet représente l’opportunité d’initier une réflexion pluridisciplinaire (histoire, socio-anthropologie, géographie, sciences de l’éducation, urbanisme, architecture, paysage et arts) et pluri-institutionnelle avec des partenaires non académiques (écoles, collèges, lycées mais aussi des actrices et acteurs de la société civile) sur les transformations passées et présentes de nos milieux[1] de vie toujours plus urbains et digitalisés au prisme de l’impact des apprentissages de la vi(ll)e pour les jeunes générations sur le pourtour de la Méditerranée. Réfléchir à la manière dont les enfants et adolescent·e·s ont pris (ou non) place dans la cité au cours des siècles et la manière dont on leur permet (ou pas) de le faire actuellement, nous conduit à réfléchir à nos manières d’analyser les transformations induites par une urbanisation et digitalisation croissantes de nos modes de vie. Car aborder la transformation, c’est également s’interroger sur nos manières de faire recherche avec les jeunes. C’est aussi, se demander comment les recherches urbaines et paysagères abordent avec les enfants (filles et garçons) et les adolescent·e·s les transformations des territoires de leur quotidien. Comment enseigne-t-on à saisir et à participer de la transformation de nos milieux aux jeunes générations ?

 

Responsables scientifiques du projet 2023- 2024

N o r a  N a f a a  ( CR,  C N R S , T E L E M M E , AMU )
Nadja Monnet (LAA-LAVUE, délégation CNRS à Telemme (2022-2023), Mcf École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille)
C o r i n n e  J e g o u ( A D E F , I n s p é – A M U )
Gwenaëlle Audren (TELEMME, MMSH, MCF, Inspé- AMU)

 

 

Responsables scientifiques du projet 2022-2023

Gwenaëlle Audren (TELEMME, MMSH, maîtresse de Conférences en géographie à l’Inspé- AMU)

Nadja Monnet (LAA-LAVUE, délégation CNRS à Telemme (2022-2023), maîtresse de Conférences à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille)

Maria-Antonietta Impedovo (ADEF, maîtresse de Conférences à l’Inspé-AMU)

Claire Fonticelli (LIEU, chercheuse associée au LAREP, ENSP, maîtresse de Conférences à l’IUT-AMU)

[1]    Nous entendons milieu dans le sens que lui donne Augustin Berque (2010) et qu’il oppose à l’environnement (objet externe et abstrait par la science). En suivant sa pensée, pour nous le milieu n’est pas séparable de l’humain, c’est la relation dynamique entre le corps individuel et le milieu éco-techno-symbolique nécessaire au corps individuel.

 

Séances 2024

28 juin 2024 Faire recherche avec les enfants

25 mars 2024  Présentation dossier thématique

« Les enjeux du jeu pour les enfants »dossier “Villes, enfances et jeux” Crítica Urbana, nº30, décembre 2023

 

 

Séances 2023

Séance du 8 décembre 2023 débat « La place des enfants de l’oasis de Tiznit (Maroc) dans la réactivation d’une place publique.

Séance du 7 décembre 2023 Table ronde autour de 3 ouvrages parus récemment

Séance du 27 novembre 2023 Pratiques filmiques et archives audiovisuelles pour penser la place des enfants et des adolescent·e·s à Marseille

Séance du 07 octobre 2023  Quelle place pour Les enfants dans la ville et dans le quartier

Séances du 13_14 juin 2023 Faire sa place? Expériences entre enseignement recherche et formation

Séance du 05 avril 2023 Faire recherche avec les jeunes

Séance du 04 mars 2023 : balade & ciné (Marseille)

Séance du 15-17 février 2023 : Place aux enfants ? Transformations des dispositifs de jeux urbains (journées

Séance du 23 et 24 janvier 2023 : Quelle(s) place(s) pour les enfants dans la cité ?