Collection de caméras.2015. Photo : Friedrich Haag. Sous licence Creative commons. Source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:2015_06_28_014_Auge_Sammlungen.jpg

IPPIMED I Images du politique et politiques de l’image en Méditerranée 2023-2024

Séminaire inter laboratoires 20223-2024

Aujourd’hui, la démarche et les techniques des Visual Studies sont installées et reconnues au sein des sciences sociales (Durand, Sebag, 2020), notamment grâce à la démocratisation des outils audiovisuels (Giglio-Jacquemot, Géhin, 2012). Néanmoins, les objets du politique n’ont été que très peu investis en France par la recherche avec l’image (Mattioli, 2007), contrairement aux domaines du travail (Festival Film et travail, revue Images du travail, travail des images, rubriques dans La nouvelle revue du travail…) ou de la vie urbaine (programme FRESH de la MRSH Caen et de la MSH Bretagne, master de sociologie visuelle et filmique d’Evry…). Parce qu’elles possèdent une tension dramatique intrinsèque, la compétition politique et l’action contestataire sont des

propices à l’écriture visuelle, aussi bien de reportages que de documentaires ou de fictions. Elles ne résument pas pour autant le rapport des citoyens au politique, au pouvoir. De nouveaux travaux d’enquête avec l’image doivent être imaginés pour tenir compte de l’importance des images dans ces jeux autour de la définition de soi qui se trouve engagée dans la perception de la citoyenneté…..
Lire la suite du projet dans le PDF joint.

 

Mots-clefs 

Image, politique, citoyenneté, démocratie, représentation

Responsables scientifiques

 

Philippe Aldrin ( Mesopolhis, AMU),

Pascal Cesaro (Prism, AMU),

Pierre Fournier(  Mesopolhis, CNRS),

Vincent Geisser ( Iremam, CNRS )

 

 

Objectifs 

Renforcer un groupe de travail interdisciplinaire sur le site d’Aix-Marseille autour d’une pratique d’enquête avec l’image et l’inscrire dans un réseau de collaborations plus larges en vue de déposer une candidature auprès de l’ANR pour un projet consacré aux rapports ordinaires à la citoyenneté dans un monde où les appartenances sociales sont démultipliées et où la définition « par le haut » de la citoyenneté, celle de l’État, du droit, des administrations, semble concurrencée et parfois contestée par des définitions « par le bas » à travers une pluralité de pratiques. Les représentations visuelles de cette citoyenneté alternative, qu’elles soient individuelles (comptes personnels sur les réseaux socio numériques) ou collectives (collectifs associatifs, artistiques, militants), y occupent une place tout à fait centrale qu’il s’agit de documenter.

 

Séances

16 mai 2024    La sociologie en quête d’images

18 avril 2024   Ethnographies Filmiques : Objets, Paroles Et Politiques

 

 

Partager

Contact

FOURNIER Pierre